Journal de formation – Novembre

Temps de lecture : 5 minutes

Bonjour mes lecteurs, ravie de vous retrouver ! 😀
Dans mon dernier article, je vous parlais du démarrage de ma formation. Un nouveau mois démarre avec son lot de livrables à rendre avec des échéances plus ou moins courtes.

A la fin du mois, j’ai aussi eu une bonne nouvelle au travail, j’ai trouvé le service qui va m’accueillir pour la mission de 6 mois que je dois faire dans le cadre de mon Master. Je vous en reparlerais bientôt !

Point organisation de la formation

Depuis le début de la formation, j’utilise l’application Toggl Track. L’avantage de l’application, selon moi, est de pouvoir détailler les activités que je fais et d’avoir un récapitulatif à la fin du mois. L’inconvénient est que je ne suis pas forcément très rigoureuse, j’oublie parfois de le déclencher, mes données sont donc approximatives. Pour vous donner une idée voici de que ça donne :

Sur environ 262h, j’ai donc travaillé :

  • 58% du temps sur mon Master
  • 42% sur mon activité principale

Détails de mon planning de formation

Je travaille à temps partiel actuellement sur mon activité principale. Mon mercredi après midi est dédié à m’occuper de mes filles.
Je travaille les cours de Master le soir, où j’ai mon travail individuel et les classes virtuelles avec les intervenants de l’université. Le week-end est dédié au travail individuel et, une fois par mois, j’ai un regroupement physique de 2 jours. J’en profite pour faire une petite dédicace à mon mari qui gère tout seul ce que nous faisons à deux habituellement 😉. Un conseil, si vous vous lancez dans l’aventure, il faut vraiment que votre entourage soit bien au courant de ce qu’implique une année de Master.

Ce mois-ci, j’ai lâché toute autre activité, j’espère le mois prochain arriver à caler dans mon agenda de nouveau un peu de sport. Je ne suis pas une grande sportive mais il ne faut pas sous-estimer la sédentarité qu’implique la reprise d’études.

Côté équipe encadrante, j’ai un petit regret sur le manque de planning pour le rendu des livrables. Chaque enseignant s’organise comme bon lui semble et nous n’avons pas de visibilité. Cela n’est pas insurmontable mais rend compliqué notre organisation personnelle pour lisser un peu la charge de travail et d’éviter ainsi les pics d’activité.

Nouveau regroupement

Nous sommes donc le 5 et 6 novembre et voici le nouveau regroupement. C’est avec plaisir que je vais retrouver les gens que j’ai rencontré au premier regroupement et avec qui j’ai travaillé à distance pendant 1 mois.


Notre dynamique de groupe a pris sa routine, nous avons à notre disposition pour discuter :

  • différents forums sur une plateforme LMS du nom de Moodle. Ces forums sont visibles de l’équipe encadrante, ce qui permet des échanges sur l’organisation des UE, sur le contenu des cours, ainsi que sur les livrables à rendre.
  • une boîte mail de l’université. J’ai, pour ma part, du mal à l’utiliser car il n’est pas possible de la configurer sur un mobile et je ne reste pas connecté en permanence sur mon ordinateur.
  • une conversation sur LinkedIn des postulants au Master que nous étions à fait place à un groupe WhatsApp pour nos échanges informels, s’organiser pour manger ensemble lors des regroupements, etc. L’avantage est de pouvoir se diffuser rapidement les informations du moment, l’inconvénient est la difficulté de retrouver une information qu’on a vu passer. La discussion va tellement vite, nous sommes un groupe de 40 personnes.

Ce que j’expérimente me permet d’enclencher une réflexion pour ce que je pourrais vous proposer pour la future formation sur le tricot. Je suis très excitée pour commencer à développer l’offre !

Ce regroupement a été le lancement de deux U.E. d’ingénierie : l’ingénierie tutorale et l’ingénierie de formation. Des notions très importantes pour le travail de réflexion sur la conception d’une formation.

Ingénierie de formation

On peut définir l’ingénierie de formation comme un ensemble de démarches et de méthodes permettant de concevoir des actions et des dispositifs de formation afin d’atteindre un objectif précis.
Ce cours est scindé en deux parties dans le Master. Lors de la première partie, nous avons vu la partie dossier de conception, note de cadrage et surtout synopsis.

C’est l’objet du livrable de cette U.E.. Nous avons pu travailler un grande partie le jour du regroupement sur la création de ce synopsis. L’exemple pris était un module de 12 min dans le cadre d’une formation sur les gestes écologiques.

Voici une vidéo qui présente assez bien ce qu’est un synopsis :

Ingénierie tutorale

Un gros morceau pour le Master est l’UE d’ingénierie tutorale. Nous avons démarré l’UE au regroupement, et cette U.E. nous tiendra jusqu’à fin décembre qui est l’échéance du livrable. Il s’agit de définir, concevoir, diffuser et évaluer les services d’accompagnement des apprenants d’un digital learning.
Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire ce livre de Jacques Rodet qui a formalisé cette notion en France.

Nous sommes trois dans mon groupe et nous allons travailler sur le système tutoral, qui permet d’analyser et de prioriser les besoins de soutien des apprenants, dans le cadre d’un dispositif mixte de formation en langue bretonne. Nous allons nous baser sur les objectifs tutoraux génériques pour créer ce livrable. J’ai démarré à travailler sur un questionnaire pour les futurs apprenants de cette formation avec Framaforms.

Autres travaux du mois

Nous avons terminé, ce mois-ci, l’UE Social Learning. C’était très intéressant de voir les sujets des autres groupes. Nous avons dû évaluer nos pairs. Je trouve très intéressant qu’ils aient déplacé cette UE en début de MASTER, ça nous a permis de nous connaître et d’apprendre à travailler ensemble.

L’anglais a démarré ce mois-ci aussi. Je vous avoue que cette UE est très compliquée pour moi. L’intervenante est pourtant très bienveillante, mais j’ai des difficultés à parler en anglais. Mon objectif post-Master sera de m’améliorer dans cette discipline ! Voici une vidéo que j’ai crée avec POWTOON pour cette UE :

Nous avons démarré aussi le droit de l’internet . C’est un sujet que je trouve très intéressant car je veux effectivement vous proposer des contenus de qualité tout en respectant la législation. J’ai été un peu perdue par cette UE. J’espère que lors du regroupement du mois prochain les choses vont s’éclaircir. En attendant, j’ai trouvé quelques informations sur le site Legifrance.

Nous devions démarrer la partie outils de la formation, mais malheureusement le début a été décalé au mois prochain. J’ai démarré un petit exercice sur Storyline, logiciel que je vous en reparlerais le mois prochain. Nous avons quand même suivi une première classe virtuelle sur le panorama des outils. Nous avons eu un petit travail à faire sur un outil de notre choix. J’ai pu travailler sur les avantages et les inconvénients de l’application Audacity.

Retour métacognitif

Ce mois-ci, je me suis sentie très bien la première partie du mois. J’avais trouvé ce qu’on appelle le flow en psychologie. Puis j’ai eu un coup de mou en cette fin de mois. La période n’aide pas forcément. Je sais que début décembre mon moral va remonter avec les préparatifs des fêtes. J’adore cette période. D’ailleurs, je vous ferais bientôt un article sur la création de notre sapin de Noël, qui sera DIY cette année !
Pour lutter contre ce coup de mou, j’ai eu besoin de lever le pied afin de me recentrer et m’organiser.
Cela fait plusieurs années que je travaille sur le lâcher prise, prendre ma place et oser la confiance aux autres. Le Master et ses nombreux travaux de groupe est un excellent exercice !

See you !

Source: Wikimedia commons