Comment est-ce que je célèbre Yule ?

Temps de lecture : 4 minutes

Bonjour mes lecteurs, ravie de vous retrouver ! 😉
Depuis mon arrivée en Bretagne, je me suis naturellement trouvée à étudier la culture celtique. Elle reste tellement présente, qu’elle me fascine. C’est donc pourquoi, j’ai commencé à fêter les sabbats. Je vais vous parler plus précisément de Yule.

Ma vision des sabbats

Rien de fanatique, je ne vais pas courir nue dans la forêt ! Même si je respecte ceux et celles qui ont envie de le faire.
Je considère les sabbats un peu comme une reconnexion aux cycles de la nature. En effet, selon la Wicca, un mouvement religieux basé sur l’ancienne religion païenne, il existe une roue de l’année qui découpe l’année en 13 lunes et 8 fêtes nommées sabbats.
Ces sabbats s’inspirent des fêtes celtiques et germaniques pré-chrétiennes. Ils sont très en liens avec les cycles de la nature.

Roue de l'année des sabbats

De plus, ces sabbats nous permettent de nous caler sur les rythmes de la nature et de célébrer ses changements. Un peu ce que faisait nos ancêtres. La généalogie est une autre de mes (nombreuses ! 😂) passions. J’aime me renseigner sur les savoirs anciens, les outils, les techniques oubliées. Je suis issue d’une famille qui travaillait la terre et donc très en lien avec elle, ainsi qu’avec ses cycles.

Le sabbat de Yule

C’est entre le 20 et le 23 décembre qu’a lieu la fête de Yule. Il s’agit de la grande fête de l’hiver. La date exacte est définie par le solstice d’hiver, c’est le jour le plus court de l’année qui marque le retour de la lumière et la fin de l’hiver.

Tout d’abord, c’est le moment de l’acceptation du changement de climat et de paysage. L’occasion est idéale de se rapprocher de son foyer, de ralentir dans le rythme effréné que nous avons. Cette fête est liée à l’introspection, le moment de faire un bilan et de semer les graines des projets des mois à venir.
Par ailleurs, on célèbre aussi le renouveau à cette période. C’est le début de l’allongement des journées, la terre va se réveiller.

Ma célébration

Je ne fais pas de grandes célébrations et je ne fais pas d’autel chez moi. Mais, je me reconnecte à la nature et à ce qu’elle m’offre.
Ma célébration est toujours liée à la nature. Je fais des confitures avec les fruits de l’été, des compotes avec les pommes de l’automne et je les stocke pour l’hiver. C’est le bonheur de retrouver ses goûts d’été au moment de Yule, une occasion pour remercier la nature pour sa générosité.
Pour aller plus loin dans notre démarche, nous sommes en train d’aménager une cave en garde-manger, je vous en parlerais bientôt dans un autre article. 😉

Teinture végétale


Par ailleurs, j’ai aussi tenté une nouvelle technique pendant cette période: la teinture végétale avec des bogues de châtaignes ramassées à l’automne.

bogues de châtaignes

Broderie de Yule

Cet été, j’ai cueilli de la lavande, je m’en suis servie pour faire un cadeau d’un sachet porte-bonheur brodé.

Broderie Yule

Je vous propose le modèle de broderie en téléchargement gratuit. N’hésitez pas à utiliser le #claddaghandco et à me montrer vos réalisations!

Décorations de Yule

Cette année, j’ai aussi fabriqué une couronne de Yule pour orner notre maison.

Couronne yule


Et puis, pour notre décoration de sapin, j’ai ressorti des décorations que j’avais fabriqué les années précédentes avec des matériaux issus du jardin. Ici, des étoiles en bambou et ficelles.

étoile


Finalement, c’est la première année que nous pouvons profiter d’un feu de cheminée, symbole du renouveau de la lumière.

feu


Enfin, tellement de petites choses qui, faites avec intention, nous connecte aux saisons et à la nature, avec le sentiment de prendre le temps : le temps de s’émerveiller pour des choses non futiles, le temps de profiter des années qui passent avec nos enfants, et, parce que j’ai de la chance d’en avoir, de voir évoluer mon jardin et ma maison au fil du temps.

See you !

Comment faire ma lessive moi-même ?

Temps de lecture : 4 minutes

Bonjour mes lecteurs, ravie de vous retrouver ! 😉 Aujourd’hui, je vous parle d’une habitude que nous avons pris pour limiter nos déchets et faire des économies. Depuis environ un an et demi, nous fabriquons notre lessive nous même.

Pas besoin d’être chimiste, ni sorcière pour vous lancer 😀, il vous faut juste un peu de matériel et c’est parti.

Le matériel

Je vous conseille de prendre du matériel qui sera dédié à la fabrication de vos produits ménager. Vous aurez besoin pour démarrer :

  • un grand faitout ou un chaudron de sorcière 🧙‍♀️😂,
  • une grande cuillère,
  • éventuellement des gants,
  • un entonnoir,
  • un bidon ou un contenant qui sera uniquement dédié à la lessive,
  • 3 litres d’eau,
  • 30g de savon de Marseille en copeaux ou alors il vous suffit de le râper, préférez le savon à l’huile d’olive plutôt qu’à base d’huile de Palme qui va se solidifier en refroidissant.
  • 30g de savon noir,
  • 60g de bicarbonate de soude,
  • 80g de cristaux de soude.
Lessive maison

La recette de la lessive maison:

Le principe de cette recette c’est : SIMPLICITE ! Nous n’avons pas envie de nous prendre la tête, il nous faut juste 15 min pour préparer la lessive.

Attention: faites les manipulations dans un endroit aéré et porter des gants.
Ne jamais laisser un enfant sans surveillance avec les produits utilisés.

étapes de la lessive maison

D’abord, il faut mettre l’eau dans votre faitout et la faire bouillir.

Savon de Marseille

Ensuite, il faut la retirer du feu, et y jeter d’abord votre savon de Marseille, puis le savon noir. Bien mélanger pour faire fondre le savon avec la chaleur.

Bicarbonate de soude et cristaux de soude


Ajouter y ensuite délicatement le bicarbonate de soude et les cristaux de soude, et bien mélanger pour dissoudre les poudres.

lessive maison

Il ne vous reste plus qu’à laisser refroidir et ensuite à mettre dans un récipient.


Pensez bien à l’étiqueter, attention ça reste un produit ménager, certaines précautions sont à prendre, notamment à laisser hors de portée des enfants.

Et les tâches ?

Et les tâches me direz-vous, comment les faire disparaître ? Nous avons 2 enfants en bas âge donc les tâches, ça nous connaît. Comme beaucoup de monde, j’ai reproduit les gestes vus chez mère: c’est à dire, les pots de poudre détachante, la célèbre boîte rose si vous voyez ce que je veux dire 😉. Et puis, j’ai réfléchi à leurs impacts sur l’environnement et je me suis renseignée sur les solutions alternatives.

Nous avons pu tester le nettoyage, des tâches d’herbes sur les pantalons, des tâches de purées de carottes, des traces de feutres en tout genre, de peintures…
Pour ma part, j’utilise des serviettes hygiéniques lavable et il faut que le nettoyage soit efficace.


Je vous donne quelques conseils issus de notre expérience:

  • Nettoyer la tâche le plus tôt possible! Vous gagnerez en énergie. Votre enfant rentre de l’école avec des tâches ? Si vous vous en occupez 3 jours après la tâche sera sèche et aura du mal à partir.
  • Pour toutes les tâches, vous pouvez frotter avec un savon de Marseille. Nous achetons des grandes barres que l’on coupe et stocke dans des bocaux, c’est économique et nous nous en servons pour tout, même pour notre vaisselle et notre toilette !
  • Utiliser de l’eau froide pour nettoyer le sang, car l’eau chaude le fixe.
  • Pour le linge blanc, nous utilisons le percarbonate de soude, soit directement dans la machine, soit nous laissons tremper le linge dedans quelques heures avant de le passer à la machine avec notre lessive habituelle. Le mieux c’est ensuite de pouvoir les faire sécher au soleil, les tee-shirts jaunis de mon mari n’y résistent pas!
  • Pour les tâches vraiment récalcitrantes, j’ai un savon détachant acheté en magasin bio.

Lavage du linge délicat et des lainages

Avant de vous lancer dans le lavage de votre tricot, je vous invite à lire mon article Comment entretenir mon tricot en laine ?.
Si vous estimer que votre tricot doit être lavé, je vous donne quelques astuces à appliquer aussi pour le linge délicat.

Propriétés des cristaux de soude et du bicarbonate de soude


D’abord, la recette de lessive maison que je vous propose au-dessus n’est pas adapté à ce type de textiles. En effet, le bicarbonate de soude et les cristaux de soude sont trop agressifs et peuvent à long terme abîmer et feutrer votre tricot.
Les cristaux de soude permettent de dissoudre les graisses et éliminer le calcaire, ils sont bien utiles dans une lessive maison. Ils ont cependant pour effet de blanchir les couleurs des tissus fragiles et abîmer les fibres de la laine.
Le bicarbonate de soude sert à éliminer le calcaire et a en plus une action abrasive. Il a tendance à faire feutrer la laine.

La recette de la lessive pour le linge délicat

Il vous faut tout simplement :

  • 3 litres d’eau,
  • 30g de savon de Marseille à l’huile d’olive en copeaux ou que vous râpez,
  • 30g de savon noir.
savon noir liquide fer à cheval

Faites bouillir l’eau et hors du feu mettre le savon de Marseille et le savon noir.
Bien mélangez pour bien dissoudre le savon. Laissez refroidir et mettre dans un contenant.

Pensez bien à l’étiqueter, attention ça reste un produit ménager, certaines précautions sont à prendre, notamment à laisser hors de portée des enfants.

Voilà, avec ses différentes astuces vous pourrez entretenir votre linge et venir à bout de la plupart des tâches.

N’hésitez pas à me donner vos retours !

See you !